Une terre aride et assoiffée - Jean Baptiste, images et symboles

Aller au contenu

Menu principal :

L'icône de la Théophanie > La création toute entière est en attente > Au baptême, la création toute entière est en attente

Au baptême la création toute entière est en attente

Une terre aride et assoiffée

  • De chaque côté du fleuve, le sol est aride.

  • De chaque côté du fleuve, les rochers s’élèvent, formant des montagnes.

  • A bien les regarder, les rochers semblent se fissurer, s’ouvrir , l’eau y creuse son chemin.

« Je vais faire du nouveau… je vais tracer une route dans le désert, des sentiers dans la solitude » (Isaïe, 43,19)

« Que la terre s’entrouvre pour que mûrisse le salut ! Qu’elle fasse aussi germer la délivrance que moi, Yahvé, je vais créer » (Isaïe, 45,8)
« Ah ! si tu déchirais les cieux et si tu descendais, devant ta Face fondraient les monts » (Isaïe 63,19)

Jean Baptiste annonce :

« Je vous le dis, Dieu peut, des pierres que voici, faire surgir des enfants à Abraham »(Matthieu, 3,9)


Jean dans le désert de Judée aplanit les sentiers des cœurs pierreux pour que la Bonne Nouvelle de Jésus Christ puisse y fleurir !

« Changez vos cœurs, croyez à la Bonne Nouvelle ! changez de vie, croyez que Dieu vous aime » (cantique G 162)

Le baptême de Jésus ouvre un chemin de renouveau

Suite : la création en attente : un arbre à son pied une hache

 
Retourner au contenu | Retourner au menu